Voyages

Majorque – Les Baléares (Espagne)

23 juillet 2016

Petite escapade au royaume de la bonne humeur !

J’adore l’Argentine, c’est clair et net. En fait j’adore la culture espagnole je pense. C’est sans doute gravé dans mes gênes. Mais il n’y a rien à faire. J’aime la bonne humeur. J’aime la gentillesse. J’aime parler avec mes voisins. J’aime être ouverte sur les autres. J’aime le soleil, la mer et la chaleur. J’aime la musique. J’aime la fête. Bref, si vous ne l’aviez pas encore compris, je kiffe mes origines.

Comme tous les ans, je rejoins ma maman sur son voilier, perdue quelque part en méditerranée. Cela fait deux fois que je me rends à Majorque. Et cette année, j’ai un peu plus vadrouillé. Nous avions posé l’ancre au port d’Andratx. C’est une petite ville vraiment charmante à l’ouest de Palma (environ à 15km). On y mange bien et il y a toute une promenade de bars et de restaurants pour profiter de la nuit tombée. Elle est très animée. Au port, on entendait la musique jusqu’à 5h du matin.

Si vous vous y arrêtez, je vous conseille d’aller au marché des pécheurs. Il ouvre vers 17H30 et c’est le plus beau marché de poissons que j’ai vu de ma vie. Tout y est ultra frais. Les prix sont vraiment intéressants et le choix est plus que conséquent : rouget, crevettes, calamars, chapon, lotte, homard…

Andratx, poissons, port, marché, Espagn

Au restaurant du club nautique, j’ai mangé le meilleur tartare de thon de ma life. Bon c’est over dithyrambique je vous l’accorde, mais c’est la vérité vraie ! Le poisson était ultra frais et ça faisait vraiment la différence. Les prix étaient tous doux avec un tartare à 14,50€ pour une tuerie. Les vins pareils, espagnols et très bons. Le serveur adorable. J’ai aussi goûté ma meilleure paella validée par maman, attention, y’a du niveau ! J’ai pris celle de la mer, c’était plus qu’au top ! Et comme si cela ne suffisait pas, la vue sur le port imprenable, le doux air de la mer et le coucher de soleil conférait à cette soirée une authenticité et une douceur unique.

Nous avons loué une voiture, ça coûte vraiment rien là bas au passage (20€/jour) et nous nous sommes rendus plus au nord  dans les magnifiques petits villages de pierres que sont : Valldemossa, Deià et Soler. Clairement j’ai préféré Valldemossa et Deià (ma préférée). Ils sont perchés dans les collines. Les cultures anciennes en terrasses de pierres me font penser aux cultures en terrasse que j’ai pu voir au Pérou. Plus authentique, tu meurs. Valldemossa est tout de même très touristiques, alors attention aux attrapes touristes le long de la rue principale et ses tortillas en paquet…

Pour la petite histoire, ce serait à Valldemossa que Chopin aurait rencontré Georges Sand…

A Valldemossa on a dégoté un petit bar à vin et à tartines  tout mignon et très bon : le MataPenas. Vraiment tout simple mais avec que des produits locaux. Si vous voulez manger sur le pouce ou pour un pré apéro car c’est pas très rassasiant.

Pour tout vous dire ce jour là, j’étais affreusement malade parce-que j’avais mangé un… melon jaune. Ok, il n’y a rien de très vaillant à ça mais je ne les supporte pas. Enfin bref, tout ça pour vous dire que je n’ai pas visité Deià de fond en comble mais que j’y suis juste passée rapidement. A mon grand dam car c’était vraiment magnifique. Il me semble que tout en bas, il y a une très belle cala pour se baigner ! Si vous y allez, ne faites pas l’impasse !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous nous sommes promenés aussi du côté de San Elm. C’est un tout petit village. Ma maman fait pas mal de mouillage là-bas. La vue du bord de mer est très jolie et une petite allée piétonne propose des restos et des bars. Ça fait très bord de mer mais c’est agréable. On peut s’asseoir, méditer, lire, regarder la mer et rêver un peu !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

NB : si vous allez à Majorque en espérant trouver des plages de rêves, vous vous mettez le doigt dans l’œil bien profond. Déjà elle en a très peu. Mais en plus, le sable ressemble à une sorte de terre. L’eau n’est pas hyper propre et elles sont ultra bondées. Autant vous dire que ça n’a aucun intérêt. Je vous mets une photo de la moins pire que nous avions trouvé à Peguera (juste à quelques km de Palma). Si vous voulez trouver de belles plages en méditerranée, préférez la Sardaigne ou la Corse (nettement mieux).

Perso, j’adore la ville de Palma. Je la trouve magnifique. Je préfère très largement Palma à Barcelone. Je trouve que ça a nettement plus de charme, plus de chien. Je trouve aussi qu’on y mange bien mieux. La Cathédrale est magnifique et les petites rues, petites places sont adorables. C’est très animé et on y fait vraiment la fête !

Nous avons trouvé un petit bar à vins qui était vraiment cool : Lo Divino. Le serveur était adorable. Il m’a même demandé si j’avais pas travaillé en Espagne car je parlais comme une espagnole. Euh… Comment dire, c’est pas vraiment vrai hein… voire je suis pas bonne du tout ! Mais ça fait toujours plaisir !

J’ai bu du vin nature ! Oui oui !! Bon y’en a pas des tonnes hein, mais c’est toujours ça ! J’ai mangé un super tartare de saumon. Pareil qualité/prix imbattable. Vraiment bon à 9,90€…

Question spécialités vous trouverez la fameuse « soubressade »(sobrasada de Mallorca) que je déteste. C’est présenté sous forme de saucisson dont on en prélève la chair. C’est à base de porc séché cru. Vraiment je trouve ça horrible, ça passe pas chez moi. Ils en mettent partout, même dans certains desserts ! Donc ne soyez pas étonnés de trouver des crémadillos (ces petits chaussons de pâte feuilletées) à la crème qui côtoient ceux à la sobrasada…

Après, en plus sympa, vous aurez les cocas de patata. Des sortes de brioches mais en moins lourd. Je dirais que c’est entre la brioche et la pogne. Moi j’aime bien. Parce que j’aime bien ce qui est étouffe chrétien. C’est comme ça. Ils en mangent de partout. Vous en trouverez de très bonnes à Palma dans un salon de thé qui s’appelle Horno Santo Cristo. Vous trouverez aussi des ensaïmadas (ces sortes de pains enroulés très moelleux) fourrées ou non. Moi j’aime beaucoup et c’est un peu la même histoire d’étouffe chrétiens. :)

On retrouve les fameux montecados avec une pointe de cannelle et beaucoup de types de sablés.

P7152771

Pour terminer, je voulais vous dire. Vous n’êtes pas obligé d’y rester 100 ans, mais un peu, pour prendre l’air, c’est sympa ! ;)

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply