Voyages

Que faire en Sicile ?

3 novembre 2014

Cet été, je suis partie une semaine en Sicile fin août. Et j’ai été ravie et mitigée en même temps. Ravie d’abord parce qu’à Lyon il faisait froid ! Oui oui oui, je n’attendais qu’une seule chose, bénéficier du climat de chaleur omniprésent en Sicile !

Et ça, pour faire chaud, il fait chaud ! La Sicile du centre est extrêmement aride, d’ailleurs vous vous étonnerez au départ mais cela deviendra une habitude, de voir des feux de champs à côté des routes ! Mitigée car le Sicile est (étonnamment) beaucoup plus cher que le reste du continent et que les promesses des guides ne sont pas toujours au rendez-vous.

Je n’avais qu’une semaine, j’ai donc décidé de découvrir les premiers jours la région de Catane et l’autre moitié de semaine, celle de Palerme. Un petit conseil : faites bien attention à la date où vous partirez car sachez (et je ne le savais pas moi-même) que les siciliens désertent l’île les deux dernières semaines d’août. Je n’ai donc malheureusement pas profité de l’effervescence de vie qui règne à Syracuse comme tous les guides semblent le noter.

Entre vous et moi, Catane n’a rien d’intéressant. J’avais pensé séjourner ici pour découvrir l’Etna, chose faite et descendre à Syracuse. L’Etna c’est 60€ pour le pack guide+ jeep au coucher de soleil (franchement c’est cher). C’est très sympa mais je n’ai pas trouvé ça exceptionnel. Nous avons visité le premier cratère. Le guide nous a indiqué que même s’il était recouvert d’arbres et d’herbes, il était dangereux d’y descendre à pied car il réside toujours des cavités actives sous la terre. Et donc la possibilité de s’y enfoncer (c’est fou quand même !) Malheureusement nous n’avons pas eu d’éruption ce jour là mais parait-il qu’il y en a eu la semaine avant nous. Une seule chose vraiment notable : la vallée del Bove ! Caldeira vraiment impressionnante !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous nous sommes ensuite dirigés vers Syracuse, dont le centre est très mignon, mais comme évoqué, bien vide fin août. Tous les restaurants étaient fermés et presque pas de bars où se poser ! N’oubliez surtout pas d’aller voir le théâtre de Syracuse à l’entrée de la ville (chose que j’ai omis). Sachez par contre que toute la côte Est est volcanique et rocheuse. Donc les plages de sable blanc : on oublie ! Notre guide nous a indiqué que Taormine, au nord de Catane était le Saint-Tropez Sicilien. Paraît-il mignon mais bourré de touristes. Si c’était à refaire, je ne passerai certainement qu’une journée à Catane, pour découvrir l’Etna et je filerai vers le sud pour dormir vers Syracuse.

En remontant vers le nord, nous sommes passés à Cefalu. Petite ville médiévale typique ornée de petites rues hyper touristiques. La Cathédrale de Cefalu est vraiment très belle. Elle évoque des accents du sud avec ses jolies palmiers et mélange les style arabes et roman. Il faut savoir que la Sicile a été envahie comme le sud de l’Espagne par les arabes. On note donc dans le style architectural des monument mais aussi dans sa cuisine (sésame..) quelques traces de l’occupation.

photo (10)

Nous sommes partis ensuite vers Palerme où nous avons été beaucoup déçus. Il n’y a quasiment rien à voir en centre ville sauf quelques monuments. Les catacombes sont un peu en périphérie et sont vraiment glauques. Nous avons voulu essayer la plage de Palerme qui était vraiment très sale. L’eau sentait mauvais : je ne vous la conseille pas ! Même si j’ai lavé et rincé plusieurs fois nos maillots ils ont conservés cette odeur pendant tout le voyage.. Le lendemain, nous avions choisi d’aller à San Vito Lo Capo dont les photos que j’avais vu étaient fantastiques. Au final, c’est une plage plutôt banale mais ultra touristique, la ville n’a aucun intérêt. La dame de la maison d’hôte sur les hauteurs de Palerme où nous avons logé, (vraiment très sympathique au passage et une note particulière à ses gnocchis à la sauce tomate maison, juste à tomber !) nous a indiqué que prêt d’Agrigento sur la route du sud se trouvait des petites plages magnifiques sans touristes. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps d’y aller mais je vous conseille de bifurquer vers cette zone qui semble beaucoup plus agréable et belle que le nord.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons logé dans un agriturismo « Al Poggetto » qui cuisinait avec ses propres produits de la ferme. C’était vraiment trés trés bon, je vous le recommande même si la route pour y aller est vraiment trop trop montagneuse !!

Faites un tour à Montreale sur les hauteurs de Palerme, vous ne serez pas déçu ! La cathédrale est magnifique avec ses mozaïques dorées !

P8261453

Il faut savoir avant de partir que vous n’irez pas en Sicile pour ses vestiges ou ses plages. Oui, il y a quelques théâtres, 2 ou 3 temples, voire plus si vous allez dans la Vallée de temples d’Agrigento mais globalement ça n’a rien à voir avec Rome ou d’autres villes incroyables du continent. La Sicile c’est l’ambiance et la nature ! Une ambiance incroyable digne des films de mafia. Tout le monde trempe ou connait quelqu’un de la mafia. Ils se connaissent tous et parfois ça peut sembler un peu bizarre. Pour la petite anecdote, nous nous étions perdus avec un gps qui ne fonctionnait pas ! Nous nous sommes retrouvés en pleine montagne, la route n’était plus une route mais presque un sentier et nous sommes tombés sur une maison avec plein de voiture qui affluaient. 2 gros mastoques étaient à l’entrée pour garder la porte et nous dévisageaient de manière étrange. Congrès de la mafia ou je ne sais pas quoi on a vite fait demi tour !

Les gens en Sicile se connaissent tous dans les villes. Tous les gens que nous avons rencontré ont été très sympas avec nous. Tout semble beaucoup plus libre que chez nous, comme si un vent de liberté loin de l’Etat soufflait sur ce pays. Lorsque l’on demande à un flic si l’on peut se garer sur une place interdite, il nous répond, « oh pour 15/20 minutes pas de problème ! ».

Une petite chose quand même, si vous louez une voiture, vous allez rencontrez des personnes qui vous aideront à vous garer (même si le parking est vide oui oui lol) et vous demanderons de l’argent en retour. Sachez que c’est monnaie courante là-bas et que c’est une partie de la mafia aussi qui contrôle ce système. Du coup, on cherchait toujours des endroits où il n’y avait personne pour ne pas devoir payer. Aprés le mec qui vous demande de l’argent vous expliquera qu’il fera attention à votre voiture ! C’est aussi un moyen de ne pas la trouver désossée en revenant ! ;)

Nous n’avons pas fait toute la région de Marsala avec les caves à vin mais je pense que ce serait à refaire j’y passerais !

Attention aussi, en Sicile vous aurez beaucoup de pâte, de légumes (aubergines, beignets…) et de charcuterie mais quasiment pas de pizza ! Donc n’y allez pas pour ça ! Autre chose, la conduite en Sicile est un peu folle mais on a bien rigolé de tous nos déboires pendant le séjour. Ce qui était marrant c’est d’être presque dépaysé dans un pays d’Europe qui nous est si proche. Pour la petite info sur l’autoroute entre Palerme et Catane se trouve un Oulet à l’américaine avec des offres vraiment intéressantes ! En plus l’endroit est un peu surréaliste, perché au milieu du désert !

Enfin si vous hésitez entre deux guides, ne prenez pas le Lonely Planet ! Préférez le routard qui est
bien mieux pour ses indications surtout si vous louez une voiture !

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply jacre 5 novembre 2014 at 20 h 58 min

    bien jolie photos, j’aime beaucoup ce pays aussi…

  • Leave a Reply