Voyages

OBJECTIF Pérou !

2 novembre 2014

Quand je repense à mon voyage, je dirais : le Pérou c’est le plus beau pays que j’ai visité et pour l’instant pour moi, le plus beau du monde.

Beau ? Mais beau ? Comment ? Je dirais beau dans sa culture, ses entrailles, son énergie, ses habitants, ses ancêtres d’abord. J’ai ressenti là-bas comme une sorte d’énergie intense ! Je ne sais pas si c’est parce que j’étais en altitude mais c’était en tout cas exceptionnel, presque spirituel. Les légendes et les sites archéologiques incas contribuent eux-aussi à cette force.

2

DSC_0180

Comme j’étais toute seule cette fois-ci, je ne suis pas partie avec mon sac sur le dos mais avec un organisme : Huwans Club Aventure. J’ai longuement cherché avant de me décider pour cette formule là ! A vrai dire, je m’y prenais aussi un peu tard, voire à la dernière minute 2 semaines avant. Mais ils ont été très bien. J’ai pu les appeler plusieurs fois pour me renseigner concernant les vaccins, les vêtements les accessoires nécessaires sur place et j’ai été vraiment bien reçu. Bon c’était un peu cher, mais rétrospectivement, pour un pays montagneux comme le Pérou, je conseillerais de prendre un guide, au moins 1 semaine dans votre voyage car vous risquez de passer à côté d’histoire, de légende et de sites vraiment exceptionnels.

La première chose auquel on doit penser lorsqu’on entreprend un tel voyage, c’est qu’est-ce qu’on prend dans son sac à dos ? Moi j’y suis partie en Août, c’est à dire en hiver pour eux donc n’oubliez pas qu’il peut faire froid là-bas car le climat est montagneux et les dénivelés bien plus haut qu’en France.

Petit rappel (car en tant que français on n’y pense pas):
Lima : Pas d’altitude
Cuzco : 3400m d’altitude
Machu Picchu : 2438 m d’altitude
Mont Ausengate : 6385 m d’altitude
Lac Titicaca : 3812 m d’altitude
Arequipa : 2300 m d’altitude

Petit aparté sur le mal d’altitude :
Alors l’altitude quand on l’habitude de partir en Asie, c’est le top car là-bas il n’y a ni palu, ni bestioles, araignées et moustiques en tout genre. Et pour une insectophobe comme moi c’est le bonheur ! Par contre le froid et possiblement le mal de l’altitude vous rencontrerez. C’est le manque d’oxygénation du cerveau qui provoque ça : migraines, tête qui tourne et aussi parfois hallucinations en sont les symptômes caractéristiques. Si cela est trop fort, il est recommandé de redescendre d’urgence en altitude. Mais pas de panique, les cas d’urgence ne touchent qu’une faible minorité de personnes. Pour éviter les symptômes ou les maîtriser, penser à bien faire des paliers durant votre voyage. Surtout si vous ne faites pas appel à un guide. Lorsque vous arriverez à Cuzco, ne faites pas trop d’exercices (la ville étant très vallonnée vous en ferai déjà en vous baladant en centre ville avec tous ces escaliers !) laissez votre corps et surtout votre cerveau s’habituer au moins 2 jours avant de monter plus haut ! Si vous ressentez des vertiges, et que votre 20 ème tisane de la journée aux feuilles de coca n’a pas d’effet, n’hésitez pas à passer prendre en pharmacie (que vous trouverez en centre ville, elles sont très sûres) un médicament contre ce qu’ils appellent le « soroche », à base d’aspirine et de caféine qui fluidifie le sang. Prenez avec vous aussi de l’aspirine et si vous souhaitez des granules d’homéopathie contre le mal d’altitude, bien que sur moi elles n’ont eu aucun effet !

DSC_0127 (Copier)

Donc revenons à nos moutons ou nos alpagas. Je m’étais donc équipé, à la dernière minute mais équipé quand même ! La première chose c’est votre sac de couchage capable de résister à des températures intenses : -20° ou -30° c’est bien ! Et ce ne sera pas un luxe, je vous le garantis ! Il faut savoir que la plupart des hôtels de Cuzco, n’ont pas de chauffage, ni d’eau chaude dans les douches ! Donc avec une moyenne de 10° pendant la nuit c’est difficile ! Après, si vous avez choisi de faire un trek, et vraiment je vous le recommande, le duvet est obligatoire ! Je me suis retrouvée avec des températures négatives et des nuits sous la tente avec grêlons à plus de 4000 m d’altitude.

Voici  que vous découvrirez, si vous optez pour un trek autour du mont Ausengate par exemple :

1176246_10151617195663596_218043922_n
Pensez enfin à des vêtements chauds, des chaussures de marche avec semelle vibram, des chaussettes en laine, un bon bonnet, des gants de ski, des polaires, votre manteau de ski mais aussi pour des régions plus chaudes comme le lac titicaca, le canion de colca des tee-shirts, des shorts.. En fait, il faut prendre un peut toute votre garde robe sportive, du très froid au très chaud ! Vous pourrez trouver sur place des bonnets bien chauds mais aussi et j’en ai ramené, des chaussettes et des couvertures en laine et alpaga pour compléter votre duvet de compèt’ !

Avec ça en poche, vous êtes paré pour l’une des plus belles aventures du monde ! Voici quelques photos …

L’alpaga d’abord, ressemble au lama mais avec un bien meilleur caractère ! Certains péruviens en font leur animal de compagnie et dorment avec pour leur fourrure très chaude. Ils sont vraiment très mignons et vous croiserez des multitudes de troupeaux d’alpagas et de lamas en montagne, notamment autour d’Ausengate. Pour la petite histoire, c’est le mal dominant du troupeau qui désigne l’endroit où l’ensemble du troupeau devra faire ses besoins. C’est pourquoi on peut croiser des petits monticules de crottes disposés un peu partout sporadiquement dans la montagne.

DSC_0733 (Copier)

Si vous prenez un guide pour votre trek, pensez à prendre la formule avec cuisinier et sherpa, qui vous monterons vos bagages et la nourriture avec des ânes. Ça peut sembler étrange lorsqu’on est plutôt routard comme procédé mais avec le mal d’altitude il est impossible d’en faire autrement ! En plus ils cuisinent sur place c’est formidable et c’est une vraie aventure à ne pas rater !

DSC_0768

Pour le Machu Picchu, il est possible de se faire tamponner son passeport à l’entrée du site ! N’oubliez pas de le faire faire, c’est chouette comme souvenir ! Il n’y a rien à dire, juste à contempler et rêver à une civilisation perdue ! Certains amis cascadeurs ont choisi de faire le Hayna Pichu, cettte montagne qui domine le Machu Pichu et depuis laquelle la plupart des photos touristique du site sont prises. Il paraît que c’est magnifiques mais si vous avez le vertige, la descente est vraiment rude !

DSC_0487 (Copier)

DSC_0525 (Copier)

Si vous pouvez trouver un hébergement chez l’habitant au Lac Titicaca c’est vraiment le top ! Il existe des petites îles à visiter sur le lac Titicaca, c’est assez touristique mais vraiment sympa car les traditions qui y persistent sont différentes que dans le reste du pays. Il existent également des mini îles en bambou sur lesquelles certains guides vous diront que des familles vivent en autarcie. Je pense que c’était le cas il y a des années mais que malheureusement aujourd’hui il s’agit d’attrape-touristes ni plus ni moins..

DSC_0821 (Copier)

Le Canyon de Colca est horriblement touristique. Des hordes de touristes arrivent en bus pour visiter le canyon et y voir des condors. Un peu trop touristique pour moi mais seul endroit où apercevoir des condors, ces gigantesques oiseaux de proie de plus de 2m de long !

1185973_10151591070913596_1001549626_n

Arequipa est incontestablement la ville qui bouge. Remplie d’étudiants, cette jolie ville de style espagnol est truffée de bons restaurants et bars à vins. Si je peux vous conseiller, restez-y quelques jours, le temps de reprendre des forces et d’y faire la fête ! Vous y trouverez beaucoup de vins chiliens et argentins dont le fameux Malbec (vin rouge charpenté et tannique que je vous recommande chaudement). Je vous conseille aussi de visiter le Couvent Santa Catalina aux murs rouges orangés qui est vraiment magnifique.

DSC_1100

Par manque de temps, j’ai n’ai pas eu la possibilité de partir au nord pour découvrir les géoglyphes de Nazca mais je vous les recommande chaudement. Les guides m’ont dit qu’aujourd’hui il existait des petits vols pour survoler les géoglyphes beaucoup plus sûrs qu’avant mais renseignez-vous bien avant de choisir car il y a eu quelques accidents.

Derniers conseils, comme pour tous les pays pauvres et surtout à Lima qui est la ville la moins intéressante et la moins sûre, éviter de vous balader avec vos bijoux, votre liasse de billets à la main. Préférez un sac à dos plutôt qu’un sac en bandoulière. Pour Lima particulièrement, demander seulement à l’hôtel de réserver votre taxi. Beaucoup de taxis sont de faux taxis et vous emmènerons quelque part pour vous dépouiller voire pire.. Lima n’a aucun intérêt, n’y résidez pas partez directement pour le nord ou Cuzco.

Si vous êtes une femme, éviter de vous balader le soir seule même à Cuzco où la nuit tombe très vite.

Enfin, si vous êtes un peu fou et que vous avez décidé de louer une voiture (leur conduite est pire que partout et la Thaïlande à côté c’est Disney!) il existe à l’extérieur de Cuzco des villages de sorcières Quechua (langue inca). Renseignez-vous sur des bureaux de guides locaux. Normalement ce n’est pas une expédition, moi je connaissais quelqu’un sur place mais essayez de vous faire ami avec quelqu’un là-bas, il vous y amènera et vous traduira la séance en espagnol.

Sur ce, voyagez bien et n’hésitez pas à me faire part de vos questions ou vos découvertes !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply